Site Internet Neo Forma

Organisme de formation reconnu et certifié, Neo Forma accompagne les professionnels sur la prévention des risques et la santé en entreprises

«
Comment refondre le back-office et les pages d'un site Internet à l'arborescence garnie et complexe » 
site-internet-neo-forma-illustration-accueil
1.

180 pages, rien que ça

Depuis 2013, la société Neo Forma a pour objectif premier de prévenir les douleurs au travail. Pour mener à bien cette mission, et devenir un acteur majeur de la prévention, de la santé, des gestes et postures et du bien-être au travail, plus de 430 ostéopathes intervenus en 2019 ont été formés aux techniques Neo Forma.

 

Disposant d’un site vieillissant ne reflétant plus l’image de marque de l’entreprise, et construit sur une plateforme trop bornée, peu permissive, et pas adaptée au quotidien d’un site Internet de cet envergure (dont les performances et l’agilité représentent une contrainte toute particulière), nous avons été sollicités pour apporter notre expertise et notre rôle de conseil afin de mener à bien la mission de refonte du site et d’avancer vers les nouveaux objectifs tels que : faciliter l’expérience utilisateur, obtenir plus de leads et demandes de devis, mieux mettre en avant les contenus, et fournir une interface d’administration plus simple à prendre en main.

 

Ayant été mise en relation avec Neo Forma par à un intermédiaire spécialisé en SEO conscient de notre expertise technique et notre appétence particulières pour les problématiques liées aux performances et aux optimisations, il était assez évident que ce projet de refonte de site Internet avait toute notre attention. Client ? Sympathique. Budget ? Validé. Délais ? Courts. Challenge ? Oh que oui. Tous les éléments étaient réunis pour que la mission nous plaise, et se passe dans les meilleures conditions.

site-internet-neo-forma-1
2.

Création de modèles de pages

Le précédent site était conçu sur le CMS Viaduc, outil certes éprouvé, mais très dirigé et ne laissant que peu de place à l’improvisation, au design sur-mesure, et aux possibilités de mise en page. De fait, beaucoup de pages du site internet Neo Forma étaient très simplistes, composées d’une alternance de texte et de photos, sans grande mise en forme, touches de couleurs, animations ou effets visuels.

 

Notre travail était de donner un élan de fraîcheur au site, d’apporter des touches de couleur, et d‘améliorer l’expérience utilisateur. Vous en conviendrez, il peut s’avérer extrêmement long, et par conséquent couteux, de réaliser le web design de 180 pages. Nous avons donc pris la décision d’imaginer et de concevoir des templates (modèles de blocs, ou de pages), qui permettraient de reprendre l’intégralité des contenus du précédent site tout en évitant d’exploser le budget à allouer à la mission de design.

 

Pour se faire, nous avons réalisé une étude approfondie de l’arborescence du site web à refondre pour analyser la typologie des différents contenus des pages existantes afin définir des schémas de comportement, des similarités entre les blocs, et ainsi trouver les solutions à appliquer pour que tous les contenus puissent tous être repris et mieux mis en avant.

 

Après de nombreuses heures à réaliser ce travail de fourmi, pas loin de 40 blocs (textes, vidéos, appels à l’action témoignages, références clients, …) répartis en 18 modèles de pages ont été imaginés par notre pôle webdesign, permettant de récupérer et d’afficher l’ensemble des contenus du précédent site dans de bien meilleures conditions.

site-internet-neo-forma-2
3.

Une migration d'envergure

Refondre un site Internet, ce n’est pas seulement créer de nouvelles pages, imaginer un nouveau design, copier-coller les contenus, et mettre en ligne. Ce serait bien trop simple, et trop peu challengeant sur le plan technique pour une équipe comme la nôtre. Ici, les contraintes étaient variées, et nous n’avions pas le droit à l’erreur. Le référencement naturel du site Neo Forma étant un des principaux canaux d’acquisition du client, il fallait être pointilleux et redoubler d’efforts sur les optimisations techniques ainsi que le maintien de l’existant.

 

Compte-tenu de la manière dont était conçu l’ancien site, exporter les contenus depuis un outil afin de les importer dans le nouveau n’était pas une option. Cela aurait causé beaucoup trop de torts. Il a fallu donc naviguer page par page, pour récupérer manuellement l’intégralité des contenus textuels, les liens hypertexte, télécharger les fichiers, les photos, les vidéos, afin de tout nettoyer (compression des images pour le gain de poids, changement de liens morts, renommage des fichiers, mise en place de balises alt manquantes, corrections orthographiques, etc.). Il fallait également avoir le contrôle sur la mise en place des contenus, pour nous assurer que les 18 modèles de pages prévus étaient suffisants et que l’on ne passerait à côté d’autre chose. Résultat des courses : quelques crampes aux doigts et aux poignets, les yeux un peu secs à force de parcourir tant de contenus, mais challenge réalisé !

 

Au niveau du référencement naturel, les contraintes étaient en somme tout à fait classiques, récupérer les meta-données (titres et descriptions), mettre en place les centaines de redirections 301, faire et… reprendre les URL à l’identique. Et là, ça se corse. En effet, Viaduc, le CMS utilisé, est assez vieillot sur sa façon de faire, et complète automatiquement les URL par un .html à la fin.

 

Pratique qui n’existe plus depuis de nombreuses années, puisque les contenus des pages web ne sont plus statiques, et que de toute façon ce suffixe n’a plus aucune utilité. Cependant, pour Google, et les autres moteurs de recherche, une URL est une URL, elle ne doit pas changer, au risque de perdre en référencement naturel, pour des raisons diverses et variées (le fait d’effectuer une redirection par exemple). Nous avons donc dû trouver une solution pour contre le fonctionnement devenu normal des navigateurs, mais aussi de WordPress, et forcer l’affichage d’un .html à la fin des URL. Là encore, ce n’était pas chose aisée, mais quand on veut…

 

Le petit plus de cette migration ? Un excellent cahier des charges SEO nous a été fourni afin de faciliter notre compréhension des contraintes du projet. C’est toujours mieux quand un expert SEO comme Eskimoz s’implique dans un dossier aux contraintes si spécifiques.

site-internet-neo-forma-3
4.

Une toute nouvelle interface d'administration

Disposer d’un nouveau site à l’interface épurée, plus performant, et à la navigation facilitée, c’est bien. Mais le faire vivre, l’alimenter, et le faire évoluer, c’est mieux. Surtout lorsque l’activité évolue, que le nombre de formation croît, qu’il faut publier des articles de blog et actualités régulièrement, et que le référencement naturel du site est l’une des principales préoccupations de l’administrateur.

 

C’est ici que le travail de notre UX Designer et de nos développeurs dépassent le fait de gérer l’expérience des clients de nos clients, mais également de s’occuper l’expérience de nos propres clients : réfléchir à la conception d’un back-office assez complet pour gérer l’ensemble des catégories disponibles et des pages du site, mais suffisamment optimisé pour que les mises à jour se fassent sans nécessiter de compétences poussées ou sans avoir à faire de bricolage comme cela peut être le cas avec des thèmes, des visual composer, des pages builder, et tout autre outil du style proscrit chez 69pixl.

 

Première étape, définir quelles vont être les pages mères, les pages filles, les pages solitaires. De la sorte, l’administrateur pourra trouver une information et effectuer des modifications sans avoir à parcourir parmi les 180 pages existantes, naviguer facilement et se retrouver dans l’administration grâce à notre système de classement, et peut alimenter le site de nouveaux contenus grâce aux modèles prédéfinis.

 

Seconde étape : les automatismes. Il est assez évident que lorsque l’on fait face à un site de cette envergure, et que le site dispose d’informations se trouvant à de multiples endroits, ou que le maillage est complèxe, il convient d’automatiser certaines tâches, et ainsi faire gagner un temps précieux aux administrateurs. Nous avons mis en place de nombreux systèmes permettant de réaliser des tâches en toute autonomie, comme par exemple l’affichage d’une formation nouvellement créée directement dans la liste de toutes les formations, sans avoir à manuellement aller retoucher à cette fameuse liste.

site-internet-neo-forma-4
Le site Internet Neo Forma, c'est :
Une refonte de grande envergure (180 pages)
Le web design d'une vingtaine de modèles de pages
Des optimisations techniques et SEO poussées
Une interface d'administration entièrement sur-mesure
Ils l'ont dit
«

Le mot qui caractérise 69pixl est réactivité. Une équipe très performante et très compétente ! Une refonte pas évidente mais un résultat top ! Merci

Yannick Benet - Directeur Neo Forma

Votre site Internet mérite une refonte ?

  • 6 cours Lafayette
  • 69003 Lyon